Faut-il dormir avec son animal de compagnie ?

0
478
dormir-avec-son-animal-de-compagnie-?
dormir-avec-son-animal-de-compagnie-?

Environ un tiers des Français, affirment partager leurs nuits avec leur animal de compagnie. Une pratique, qui divise à la fois : les éleveurs, les scientifiques et les propriétaires.

Quel impact sur le sommeil?

Rappelons tout d’abord, que contrairement à leurs amis humains, les chiens et les chats, ne dorment pas d’un seul trait. Leur présence sur votre lit, peut donc se révéler problématique.

Au-delà des ronflements, ces derniers se réveillent régulièrement : pour boire, se gratter, changer de position, ou pour se blottir contre vous. Tous ces comportements, naturels chez vos animaux, provoquent des micro-réveils chez l’Homme, d’autant plus dommageable, sur des individus sujets à des sommeils peu profonds.

Toutefois, en 2017, une étude publiée par la Mayo Clinic Proceedings, révélait que le sommeil, pouvait être amélioré, par la présence d’un animal de compagnie, à condition qu’il reste hors du lit.

Santé et allergies

Néanmoins, si vous décidez d’accueillir votre animal de compagnie sur votre lit, il sera important, de bien veiller à son hygiène. Il faudra donc : le nettoyer, le brosser quotidiennement, et le protéger contre les tiques et les puces. Cela minimisera les risques d’allergie, de transmissions de parasites, ou de maladies, comme les zoonoses.
De plus, les individus sujets à l’asthme, pourraient voir leur sommeil fortement perturbé par la présence dans leur lit d’un animal de compagnie. Sa présence, pouvant engendrer des difficultés respiratoires pendant le sommeil.

Veiller à l’éducation de votre compagnon

En outre, accueillir votre animal de compagnie sur votre lit, pourrait nuire à son éducation. Lors de l’acquisition d’un chiot ou d’un chaton, l’éleveur vous recommandera de ne pas dormir avec lui et de ne pas lui autoriser l’accès à votre chambre.
Pour votre animal de compagnie, votre lit correspond au lieu de repos du chef de meute. Un accès à celui-ci pourrait, selon certaines études, encourager votre animal à surévaluer sa place dans la hiérarchie familiale, et pourrait provoquer des problèmes de comportement.

Il faut cependant souligner, que ces études ne font pas l’unanimité, et qu’il est tout à fait possible de partager votre sommeil avec votre animal de compagnie. À condition, de l’inviter à venir dormir avec vous, tout en évitant de lui donner accès à votre lit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here