Conseils pour lutter contre le somnambulisme

 

 

Le somnambulisme : informations et conseils


Le somnambulisme est un trouble du sommeil lent profond. Alors qu’il s’agit d’un des stades les plus profonds du sommeil, le somnambule se lève et marche dans la maison. Les épisodes de somnambulisme interviennent généralement dans le début de la nuit et fréquemment moins de 2 heures après l’endormissement.



En pratique le somnambule se limite à marcher dans leur chambre. Mais parfois il sort de la chambre et déambule dans la maison. Les crises de somnambulisme sont généralement de courte durée (quelques minutes) mais peuvent dans certains cas aller jusqu'à ½ heure. Il est recommandé d’éviter de réveiller un somnambule. En effet un tiers des sujets réagit de façon agressive lors du réveil. Cela se traduit par des coups portés à son entourage. C’est pourquoi, il ne faut réveiller un somnambule que si celui-ci cours le risque de se blesser.

Après un épisode de somnambulisme, la personne ne garde aucun souvenir de la crise. Contrairement à une légende, le somnambule n’avance pas les bras tendus devant soi avec les yeux fermés. Au contraire il a les yeux ouverts et semble éveillé, il peut même répondre à des ordres ou questions simples. Le somnambulisme est un trouble du sommeil assez fréquent. Il concerne beaucoup les enfants et à tendance à s’estomper avec l’age.

Entre 15 et 30 % des enfants on au moins eu un épisode de somnambulisme. Cela apparaît généralement vers 4 à 5 ans et disparaît vers l’age de 14 ans. Les adultes sont moins touché puisque 1% d’entre eux connaissent des épisodes de somnambulisme. Les cas de somnambulisme sévère sont beaucoup plus rare et doivent être traité par un spécialiste du sommeil.

.