Conseils pour lutter contre les ronflements

 

 

Les ronflements : informations et conseils


 

Le ronflement est un des troubles du sommeil les plus fréquents. Environ 40% de la population masculine ronfle occasionnellement. Dans la majorité des cas, le ronfleur ne se rend compte de rien. Cela est surtout gênant pour l’entourage. Mais pour les gros ronfleurs le sommeil peut être perturbé et entraîner une sensation de fatigue dans la journée voir des maux de tête chronique.

De plus, le ronflement augment le risque d'hypertension et de maladies cardiovasculaires. Un ronfleur moyen génère un bruit de 45dB (bruit d’une conversation normale) et les gros ronfleurs émettent des sons pouvant atteindre 90dB (bruit du passage d’un camion).

Les facteurs de risques :

Voici la listes des principaux facteurs engendrant un risque accru de ronflement :

1 - Le surpoids

Le surpoids engendre souvent des ronflements. En effet deux tiers des ronfleurs on indice de masse corporelle supérieurs à 25, ce qui correspond à un surpoids. Dans la majorité des cas, le retour à un poids normal fait disparaître le ronflement.

2 - Alcool et tabacs

L’absorption d’alcool et de tabac entraîne aussi fréquemment des ronflements. Le nombre de nuit ronflé diminue de façon importante dès que l’on arrête l’alcool et le tabac.

3 - Une obstruction des voix nasales.

Suite à un rhume ou une angine, il est très fréquent de ronfler. Cela est du à l’obstruction des voix nasales ou au gonflement des amygdales. En général ces ronflements sont passagers et cesses à la guérison de la maladie.

Que faire ?

En cas de ronflement régulier, il faut d’abord surveiller son poids et sa consommation d’alcool et de tabac. Mais certaines personnes ont le voile du palais trop épais et doivent subir une opération chirurgicale béguine. En cas de ronflement fort et répété, il est conseillé de consulter un médecin qui pourra vous aider à retrouver une bonne qualité de sommeil.